• Home  / 
  • Conseils
  •  /  En ligne les médicaments sans ordonnance

En ligne les médicaments sans ordonnance

21 octobre 2018

Depuis le décret 2012 – 1562 du 31 décembre 2012, la vente en ligne de médicaments sans ordonnance est autorisée. Par contre en France, cette autorisation est toutefois soumise à trois conditions qui concernent la sécurité et la provenance du médicament. Par ailleurs, cette vente en ligne est autorisée pour des pharmacies existantes qui possèdent une réalité physique, sont concernés les médicaments qui ne nécessitent pas une ordonnance et médicaments à usage humain uniquement. Les pharmacies concernées sont agréées par l’Agence Régionale de Santé.

medicaments

L’achat en ligne en toute sécurité de médicaments ?

La liste des médicaments vendus en ligne et à usage humain est définie par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de Santé (ANSM).

Les médicaments soumis à ordonnance ne peuvent pas être vendus sur internet en France.

Malgré cette interdiction, il n’est pas rare de voir que certains sites enfreignent donc la réglementation et contournent ainsi la législation. Les internautes en France peuvent donc commander des médicaments en ligne et parfois de façon illégale. Généralement, il suffit de remplir un questionnaire en ligne, de payer la commande et attendre la livraison qui est très rapide, bien souvent en deux jours, la livraison est faite.

Pour la vente de médicaments en ligne, il faut savoir également que le Code de la santé publique, depuis 2013, autorise cette vente sous deux conditions.

La première stipule que les médicaments concernés sont ceux qui ne nécessitent pas d’ordonnance. Ainsi, les médicaments généralement prescrits sous ordonnance médicale ne peuvent donc pas être vendus sur la toile. En France, cette vente est autorisée et, comme nous l’avons abordé précédemment, par des professionnels pharmaciens en règle et qui disposent d’officines déclarées et répertoriées.

Mais voilà, la réalité démontre bien que certains sites basés à l’étranger commercialisent quand même leurs produits en France.

Ces sites sont bien souvent très convaincants, les internautes et souvent par soucis de discrétion aiment bien commander certains produits en ligne et n’ont donc aucune idée précise de la législation en vigueur, la seule chose qu’ils demandent est de recevoir leur commande.

A cause des dangers de la contrefaçon des médicaments sur internet, des campagnes sont menées par les autorités publiques. Si cela interpellent certains internautes, tous ne le sont pas forcément. Par ailleurs, ces sites proposent même et de plus en plus, en toute illégalité, un diagnostic en ligne et la délivrance d’ordonnances.

Comme ces sites, bien souvent britanniques, se tournent vers des problèmes que les patients n’aiment pas divulguer, c’est le cas pour : cystite, acné, chlamydia ou herpès vaginal, ils rencontrent donc un certain succès.

La contrefaçon reste le principal risque

Avec l’achat de médicaments en ligne, le risque principal concerne la contrefaçon !

Quand on sait effectivement que un médicament sur dix, voire même parfois 7 sur 10 sont des contrefaçons, il n’est donc pas étonnant que les médicaments restent en tête des produits contrefaits. Sur internet, il faut même savoir que 1 médicament sur 2 est un faux.

Il faut donc rester prudent sur son choix de pharmacie en ligne de même s’informer sur les médicaments de contrefaçon qui concernent le plus souvent des catégories précises, comme l’impuissance sexuelle, les produits amaigrissants, des antiviraux ou des anti-cancers et aussi cardiovasculaires.

Ainsi, mieux vaut éviter le Viagra, Levitra ou Cialis, Orlistat, amphétamines, les trithérapie anti-VIH, Tamiflu

Globalement un médicament contrefait ou falsifié n’offre aucune trace de principe actif, offre les bons principes actifs mais pas les bons dosages, offre un produit qui contient des substances toxiques, qui contiennent des principes actifs autres que le médicament original.

Pour acheter en toute sécurité, mieux vaut s’adresser à une pharmacie en ligne certifiée ARS et que vous pouvez retrouver sur la liste du Conseil National de l’ordre des pharmaciens.
Par ailleurs, pour connaître les médicaments en accès direct, permis pour l’automédication, il suffit aussi de se référer à la liste émise par L’Agence Nationale de la Sécurité du Médicament (ANSM).

Click here to add a comment

Leave a comment: