• Home  / 
  • Conseils
  •  /  Les nouvelles solutions pour la phobie du dentiste

Les nouvelles solutions pour la phobie du dentiste

7 novembre 2018

S’il est une chose certaine, c’est que tout le monde déteste aller chez le dentiste ! Si l’appréhension reste donc de rigueur, il faut aussi savoir que chez certaines personnes, le dentiste représente une véritable phobie. Dans cet article, nous nous sommes intéressés aux solutions qui existent et qui peuvent rassurer les personnes qui ont cette peur panique du dentiste.

Les soins dentaires et le suivi dentaire sont très importants pour l’état de santé en général. C’est pourquoi il est important d’être bien informé sur des solutions qui pourront, non seulement, rassurer les personnes mais surtout les inciter à se faire soigner les dents de façon plus sereine. Alors… en route pour faire disparaître cette phobie du dentiste !

phobie-dentiste

Anxiété et phobie du dentiste, pourquoi ?

En effet, pour tout ce qui est relatif aux soins dentaires, on peut parler d’anxiété et de phobie du dentiste. Ce sont des faits bien réels qui ne sont pourtant pas insurmontables.

Il convient de savoir mieux appréhender les soins, de mieux comprendre son comportement et de savoir que les dentistes disposent désormais de technologies et équipements modernes qui permettent de se faire soigner les dents dans les meilleures conditions possibles.

La peur de l’inconnu à l’approche de certains soins dentaires pourtant nécessaires s’apparente ainsi à l’anxiété du dentiste. La peur du dentiste, quant à elle, s’associe beaucoup plus à des expériences difficiles et mal vécues par le passé, ce qui explique ainsi cette sorte de fuite en avant face au dentiste.

La phobie est un sentiment bien plus fort que l’anxiété, l’angoisse ou la peur.  Cet état de phobie est une peur panique qui met tout en oeuvre pour éviter la visite chez le dentiste ainsi et, parfois les rendez-vous pris sont ensuite annulés tant la phobie est importante et s’amplifie…

Parfois, ce sentiment d’être pris au piège, cette impuissance sous les mains d’un dentiste est tel, que cela engendre cette phobie.

En résumé, la phobie associe tout de même et à elle seule, l’anxiété, le mal vécu d’expériences passées et la douleur. C’est bien par peur aussi de la douleur que de nombreuses personnes hésitent pour aller chez le dentiste et c’est ainsi que naît la stomatophobie ou phobie du dentiste.

Ainsi, dans la phobie on note aussi l’évitement des soins et pourtant le suivi dentaire est nécessaire pour une bonne hygiène buccale. Il existe des thérapies cognitives et comportementales efficaces pour lutter contre les phobies et aussi celle du dentiste mais elles nécessitent du temps.

Les différentes solutions pour lutter contre la phobie du dentiste

La peur du dentiste ou la phobie du dentiste peut toutefois s’apprivoiser et elle n’est donc pas insurmontable. Pour limiter les peurs, pour se débarrasser des angoisses, il existe donc des solutions.

Nous avons parlé des thérapies, mais n’oublions pas de rappeler que les dentistes ont aujourd’hui bien d’autres technologies à leur disposition. Il convient également de faire part au dentiste lors d’une prise de rendez-vous de cette peur ou phobie pour que le professionnel puisse immédiatement vous rassurer.

Au cours des dernières décennies, les choses ont nettement évolué, aussi, il n’est pas rare aujourd’hui que les dentistes interviennent sous anesthésie générale avec la complicité d’anesthésiste. La dentisterie a changé de façon radicale dans les années 70. Le suivi des enfants, pris en charge, a permis de façon plus préventive à s’habituer un peu plus au dentiste. Dans les années 90 c’est la dentisterie esthétique qui est apparue.

Pour lutter contre la phobie du dentiste, le climat de confiance reste primordiale entre le patient et le dentiste. Il faut donc faire le bon choix, celui qui saura mettre le plus en confiance. Ceci dit, malgré la phobie et quand il faut impérativement soigner les dents, la technique comme l’hypnose peut être un bon compromis pour être plus relaxé et pour surmonter la peur. Le protoxyde d’azote est un gaz anxiolytique et amnésiant, qui peut être utilisé pour diminuer l’angoisse, sinon pour les cas les plus difficiles, l’anesthésie générale reste le meilleur moyen.

En résumé, pour lutter efficacement contre la phobie du dentiste et pour limiter les angoisses, il faut tout d’abord admettre sa peur et oser en parler. C’est aussi ce qui vous permettra de mieux choisir le professionnel qui saura vous mettre ainsi plus en confiance si vous lui transmettez votre anxiété et votre peur. Vous trouverez des dentistes très ouverts à ces problèmes, d’autres un peu moins, ainsi et en cas de phobie, mieux vaut faire confiance à quelqu’un qui peut vous comprendre, cela semble primordial. En effet, la communication reste bien le fondement de toute bonne relation, c’est donc valable également pour le dentiste.

Globalement, dans le cas de phobie, le dentiste et selon les soins, pratiquera de façon progressive afin de gagner une confiance, celle qui vous fera revenir avec moins de peur. Parfois, être accompagné peut aussi s’avérer réconfortant. Des principes d’anesthésie locale sont également disponibles, l’anesthésie peut être faite sous la forme d’une pâte anesthésiante si vous craignez les piqûres, c’est bon à savoir !

Apprenez aussi à vous détendre et à bien respirer pour des techniques de relaxation qui peuvent également vous rassurer lors de votre visite chez le dentiste. Vous pouvez aussi écouter de la musique pendant les soins. Bien sûr et dans certains cas, un suivi psychologique peut vous aider également.

En conclusion, pour les réfractaires comme pour les phobiques, les solutions sont bien là ! Par ailleurs et pour finir, dites-vous aussi qu’il vaut mieux prévenir que guérir… La visite annuelle chez le dentiste permet aussi de limiter les dégâts, ne l’oubliez pas !

 

Click here to add a comment

Leave a comment: